Go to Top

Le Festival 2018

935_170px_web_1

380_570px_web

CARESSEZ LE POTAGER

Édition 2018

Toujours perché sur ses deux branches, l’une artistique avec ses spectacles et l’autre joyeusement écolo.

Dans un premier bol d’arts, découvrez ce que disent les arbres avec Sylviane SIMONET, croisez les personnages-masques d’Ivan BOUGNOUX, savourez le blues de M. Gu, les mots d’amours de Patricia FIORI et les incongrues mélodies de Francky La Night.

Dans un autre bol d’air, sachez que les spectacles sont éclairés et sonorisés en « solaire », repartez chez vous avec un pied de tomate sur les épaules, troquez vos graines de courges ou gagnez le concours de la plus belle et bonne assiette.

Bref, Caressez le Potager vous invite à prendre le frais au jardin,
à ouvrir grand vos oreilles, vos narines et vos poumons, assis le cul dans l’herbe et la tête dans les étoiles.

« Cigale vibrante,
arrête d’exciter
le jeune chêne. »

MERCI,

à vous tous, les institutions, la grappe de mécènes, les partenaires et les bénévoles.
Ville de Marseille, Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur, Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, Métropole Aix-Marseille Provence, Politique de la Ville, Mairies des 5ème et 6ème Secteurs, Centre Hospitalier de Valvert, Ose l’Art, Centre de Culture Ouvrière Romain Rolland, Paniers Marseillais, Grainothèque de la mairie du 6ème Secteur, Kedge, Leroy Merlin Valentine, RDD Affichage, Self Piscine, « Faites le vous-même, Auto », Pierre Valentini, Radio Galère, Radio Grenouille, Solarius.

En_quelques_mots_935px

C’est un festival avec un nom à coucher dehors, ce qui est normal pour des tomates et des courgettes. Il dit juste qu’on ne s’occupe pas seulement de culture mais aussi de culture (sisi), bref de tout ce qui développe la vie et grouille partout.
Si j’étais un bloc de granit, je trouverais dégoûtant toute cette végétation, faune, air, nuages et poissons qui, comme une vaste moisissure, ternit la surface de la planète.
Il y a encore seulement trois milliards d’années, marbre, cristal, granit, schiste et lapis-lazuli brillaient de mille feux. Ah ! c’est pas comme avant. Moi, je te nettoierais tout ça vite fait et hop !

Sinon, Caressez le Potager est un festival planté en périphérie d’une grande ville. L’envie est de toucher tous les publics, autant le public festivalier habituel que celui qui est peu ou pas dans une pratique culturelle.
Cette racine est, pour nous, un véritable enjeu artistique entraînant un courant fort de curiosité, interrogation et motivation, porteur de vie. Ce face à face alterne les temps où on montre avec les temps où on fait pratiquer, sous forme d’ateliers.
Cette alternance crée la dynamique d’une action de développement culturel sur la vallée de l’Huveaune débutée il y a 14 ans.